L’accession sociale à la propriété : une opportunité toujours d’actualité

 

Photo Anne Van der Stegen

L’épidémie de Covid-19 a ralenti durant quelques semaines l’activité économique. À l’heure de la reprise, le marché de l’immobilier est au rendez-vous, même si l’effet du confinement modifie le profil des recherches. Plus que jamais, acquérir un bien immobilier auprès d’un bailleur social se révèle être un choix très pertinent. Explications.

De nouveaux critères de recherche pour les projets d’achat immobilier

Toutes les études et enquêtes convergent sur deux points : le confinement a souvent modifié les critères des recherches initiées avant la crise par les foyers voulant acheter un logement. Même chose pour ceux qui décident aujourd’hui de se lancer dans un projet immobilier.
Avoir vécu la période de confinement dans des appartements dépourvus de balcons ou de terrasses et a fortiori de jardins, dans des centres urbains éloignés de zones de nature où il aurait été possible de s’oxygéner et se dégourdir les pieds et l’esprit, a entraîné un regain d’intérêt vers certains types de biens : les logements dotés de terrasses ou de jardins dans les quartiers péri-urbains.
Or, ces critères devenus prioritaires influent évidemment sur les prix.
C’est pourquoi l’accession sociale à la propriété, qui est ouverte à près de 80% des ménages français, se révèle plus que jamais une solution à privilégier, a fortiori dans des régions fortement urbanisées comme Provence-Alpes-Côte d’Azur où Logirem est devenu un acteur incontournable et présente une offre accessible et de qualité. Voici pourquoi.

Des offres adaptées à la demande actuelle

Qu’il s’agisse d’un bien déjà ancien du parc HLM (de plus de 10 ans mais répondant aux normes en vigueur notamment sur le plan énergétique) ou d’un bien neuf (en voie d’achèvement), les logements proposés par Logirem répondent aux souhaits des futurs acquéreurs tels qu’exprimés au sortir de la crise sanitaire : ils sont spacieux, majoritairement dotés de terrasses ou jardinets, à proximité des centres-villes et des commodités (accès aisé aux commerces, écoles, transports) tout en étant situés à quelques minutes d’espaces verdoyants (parcs, bord de mer). Et leurs prix sont toujours extrêmement avantageux.

Différentes solutions d’accession sociale à la propriété

Le logement est en construction. On appelle cela une Vente en l’État Futur d’Achèvement (VEFA). Vous bénéficiez notamment d’une TVA réduite à 5,5 %, et parfois d’une exonération de taxe foncière pendant 2 ans.

Le logement est en construction et vous y accédez via un dispositif de location-accession. Les avantages : une TVA réduite à 5,5%, 15 ans d’exonération de taxe foncière, pas d’intérêts intercalaires.
Un exemple à Marseille 12e

Le logement est construit depuis plus de 10 ans, il appartient au parc HLM, dans une résidence en bon état, bien entretenue. Vous pouvez l’habiter sans travaux à réaliser. Son prix est très attractif.
Des maisons à Tarascon
Des appartements en bord de mer à Port-de-Bouc

C’est le moment de donner un coup d’accélérateur à votre envie de mieux vivre, dans un cadre financier sécurisé !
Je recherche un logement en accession sociale

Logirem Accession vous accompagne dans votre projet et répond à toutes vos questions, que vous soyez déjà locataire d’un logement social ou non.
Je veux être contacté

Photo Anne Van der Stegen